Comment faire le dosage du béton à la pelle avec un sac de 25 kg ?

par Holdup Maison
0 commentaire
Dosage béton pelle sac 25 kg : la meilleure technique

Pour tout artisan de la maçonnerie, il est essentiel et même obligatoire de maîtriser le dosage du béton à la pelle. Il fait partie des actes incontournables dans un projet de réalisation de bâtiment. Pour les particuliers, cela peut s’avérer un peu plus difficile à comprendre et à réaliser. Comment réussir votre dosage de béton à la pelle pour un sac de 25 kg ? Réponse dans cet article.

Dosage béton à la pelle : pour quel usage ? 

Sur les chantiers de construction de maison ou autres, il est d’usage de doser le béton à la pelle. Les domaines d’application ne se limitent pas aux petits travaux. Il est possible de réaliser tous types de travaux, du simple « dalle béton » à la mise sur pied de locaux. Cependant, doser du béton à la pelle peut être fastidieux et nécessite une bonne dose de patience. Mais concrètement, comment doser un béton avec une pelle ? 

Le dosage proprement dit

Les matériaux utilisés

Pour mener à bien le tournage traditionnel du béton, il vous faut essentiellement :

  • La pelle ;
  • La brouette ;
  • Le seau de maçon ;
  • Le sable, le ciment et le gravier.

dosage béton pelle sac 25 kg

Les quantités à utiliser

Pour un bon dosage à la pelle, il faut suivre la règle dite du « 1-2-3 ». Elle se traduit comme suit : 1 volume de ciment, 2 volumes de sable, 3 volumes de gravier et un demi-volume d’eau. À partir de celle-ci, on peut déduire une recette efficace pour doser le béton avec une pelle et un sac de 25 kg.

Pour commencer, il faut réaliser un mélange sable et gravier. Il faut 29 pelles d’un mélange sable plus gravier pour un sac de ciment de 25 kg. La quantité d’eau à utiliser avoisine 11 litres. La taille de la pelle peut varier, mais on considère alors les pelles comme mi-pleines.

En suivant ce procédé, vous obtiendrez un dosage concret de ~350 kg/m3. Il convient à la plupart des structures en béton. Faites attention au moment d’ajouter l’eau. La consistance du béton doit être ferme et non liquide. Autrement, vous risquez d’obtenir des fissures. En fonction de l’opérateur, le volume contenu dans la pelle peut varier du simple au double. Elle peut alors être très chargée ou pas assez. Dans notre cas, le mélange se fait avec des pelles « mi- pleines ». Plus précisément, 3 pelles correspondent à 10 litres. 

Le malaxage du béton

Elle peut se faire avec la pelle ou à l’aide d’une bétonnière. Dans le cas où une bétonnière est utilisée, son chargement doit être confié au même opérateur afin d’en assurer l’homogénéité. La pelle est plus indiquée pour les petits travaux. C’est d’ailleurs une des conditions du succès du béton. Il n’existe pas de conseils spéciaux sur l’ordre de mélange des différents éléments. Certains mélangent d’abord le sable et le ciment, puis le gravier, et pour finir l’eau. À chaque fois que vous ajoutez un nouvel élément, vous devez mélanger en continu pour avoir un rendu homogène. L’eau vient toujours à la fin, mais l’essentiel est d’obtenir un mélange sans grumeaux.

Articles similaires

5/5 - (1 vote)

Vous pourriez aussi aimer

Laissez un commentaire ici ...